dimanche 23 février 2014

Lourdes. Il meurt dans un crash d'avion

Depuis hier matin, de nombreux lourdais sont dans la peine et dans le deuil. Alexis Berranger, tout jeune président de l’Ensemble Musical de Lourdes, a trouvé la mort dans le crash de son avion monoplace. Il était âgé de seulement 27 ans. Le jeune homme était un brillant ingénieur et travaillait à Pau.
Marié depuis seulement un an, Alexis avait pris la présidence de l’Ensemble Musical de Lourdes depuis 2011 à la suite de Pascal Garde et était particulièrement apprécié des élèves mais aussi des parents d’élèves qui fréquentent l’école de musique.
Il y avait fait ses classes de saxophoniste depuis sa plus tendre enfance. Il avait évolué aussi au sein d’un groupe de jazz local qui se produisait notamment pour la fête de la musique. Selon nos confrères de la République des Pyrénées à Pau, le crash s’est produit samedi à l’aérodrome d’Oloron-Herrère aux alentours de 8 h 30.

L'avion a piqué du nez et s'est écrasé

Le jeune pilote lourdais s’est écrasé au sol après avoir décollé à bord d’un petit avion monoplace, qu’il avait construit lui-même.
Arrivé en bout de piste, le jeune homme a relancé les gaz pour décoller. Une fois en l’air, à 150 m d’altitude, l’avion a piqué du nez et s’est écrasé. Le SMUR d’Oloron, arrivé rapidement sur place a tenté de réanimer le pilote, en vain. Sa compagne et des amis étaient présents au moment des faits.
L’engin était fabriqué en bois, un procédé courant chez les passionnés. Il avait obtenu l’agrément pour voler. Après plusieurs essais sur piste, ce vol était le premier. C’est la brigade de gendarmerie des transports aériens (BGTA) et la brigade de recherche d’Oloron qui sont en charge de l’enquête.

«Aujourd'hui, on est tous un peu fusillés»

Pascal Garde, ancien président de l’EML (Ensemble musical lourdais) était effondré à l’annonce de ce dramatique accident : «C’est une catastrophe, c’est dramatique, c’est brutal, c’est dégueulasse…. C’était un jeune plein d’avenir, on était vraiment très heureux qu’il prenne la suite car en plus d’être très compétent, c’était un élément tout jeune.
Il était passionné de musique et d’aviation et c’est d’ailleurs sur son avion, le premier vol, qu’il a trouvé la mort. Aujourd’hui, on est tous un peu fusillés, c’est un véritable drame». L’Harmonie qu’il dirigeait devait se produire hier soir à Lugagnan. Alexis Berranger laisse un grand vide dans le cœur de cette association qu’il chérissait. À son épouse, sa famille, le Groupe Dépêche du Midi présente ses plus sincères condoléances

http://www.ladepeche.fr/article/2014/02/23/1825052-lourdes-il-meurt-dans-un-crash-d-avion.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire