lundi 12 octobre 2015

Toulouse, Aspet : encore deux morts sur la route

Que s'est-il passé samedi soir peu après 18 heures devant la gare de Saint-Martin du Touch, à Toulouse. Après avoir «bricolé» une petite moto 50 cm3, un jeune homme âgé de 25 ans a voulu l'essayer. Il a enfourché son engin et fait quelques mètres, sans avoir pris le soin de mettre son casque. Soudain, selon des témoignages recueillis sur place par la police, il a chuté, comme si sa moto s'était bloquée. Dans sa chute, il a heurté violemment une barrière de trottoir. Les pompiers ont été alertés à 18 h 07. Quand les premiers secours sont arrivés sur place, la victime qui souffrait d'un important traumatisme crânien se trouvait en arrêt cardio-respiratoire. Les pompiers et l'équipe médicale du Smur 31 ont tout essayé pour ranimer la victime mais malgré les efforts, son décès a été constaté par le médecin du Smur vers 19 heures.
«Ce motocycliste est tombé tout seul, a priori sans l'intervention d'un tiers. Les circonstances sont particulières, estimait hier une source proche du dossier. On sait qu'il était intervenu sur son engin peu avant. Est-ce que la moto a eu un problème technique ce qui aurait entraîné la chute ?» L'hypothèse devra être confirmée ou infirmée.
Le décès de ce Toulousain, âgé de 25 ans, et celui d'une femme hier en début d'après-midi à Aspet, dans le Comminges (lire l'encadré) porte à 44 le nombre de morts sur les routes depuis le début de l'année. Et déjà cinq victimes depuis le début du mois dont trois conducteurs de deux-roues. Vendredi en fin de journée, un motard de 51 ans domicilié à Carbonne et père de deux enfants, est mort après avoir heurté une glissière de sécurité à Muret, sur l'autoroute A64.

http://newsletter.ladepeche.fr/Go/index.cfm?WL=58722&WS=291720_2501986&WA=13793

Aucun commentaire:

Publier un commentaire