mercredi 20 avril 2016

Six morts dans un terrible accident sur la route de Sinnamary

Deux véhicules sont entrés en collision un peu avant 13h00 ce lundi 18 avril 2016 sur la RN 1, aux abords de  Sinnamary. Le bilan est effroyable : 6 morts dont 5 d’une même famille.
Une équipe du SMUR, Service Médical d’Urgence et Réanimation s’est rendue très  vite sur les lieux, appuyée par l’hélicoptère de la protection civile.
Les  sauveteurs ont dénombrés 3 puis 4 puis 5 morts et un petit enfant en arrêt cardio respiratoire qui succombera  à son tour, portant le nombre de victimes à 6.
Un jeune homme gravement  blessé est  évacué par la voie des airs. Agé de 21 ans, il a réussi à s'extirper seul d'une des voitures .

Quand on regarde ce qui reste des voitures, un amas de ferraille déchiquetée, broyée par la violence du choc, on ne peut que  s’interroger sur les origines de ce drame. Excès de vitesse ?  Perte de contrôle ? Assoupissement ?
L’enquête déterminera  les causes mais n’effacera jamais la douleur de ceux qui se retrouvent  brutalement dans le deuil

La mort au bout de la ligne droite

Les photos témoignent de la violence du choc. Un choc frontal impliquant 2 véhicules, l'un d'entre eux a terminé sa course sur le toit  dans un ravin, en contrebas de la route .
Cinq victimes appartenaient à  la même famille. Parmi elles, Philippe Portut, ancien policier, ancien sportif bien connu dans le milieu du football, habitué des antennes de Guyane 1ère.
Une enquête est ouverte par la gendarmerie pour comprendre les circonstances de cet accident meurtrier qui fait bondir les statistiques  de mortalité sur les routes de Guyane. Le témoignage du rescapé apportera probablement des éléments de réponse aux enquêteurs.
A cet endroit, la route est droite, mortellement droite. Au moment de l’impact, la route est sèche .