lundi 15 août 2016

Drame à la fête votive de Castries : la danseuse n'a pas survécu à ses blessures

L 'une des artistes de l'orchestre Miami a été percutée par un taureau alors qu'elle rejoignait la scène. La victime a été déclarée décédée ce samedi 13 août.
C'était la première fois que l'orchestre Miami se produisait à Castries pour la fête votive. Jeudi soir, l'entrée en scène de ce groupe basé à Tarbes et qui se définit, sur son site internet, comme "un cocktail de convivialité et de bonne humeur, avec des musiciens survoltés", a tourné au drame. L'encierro (lâchers de taureaux de Camargue sur un parcours clos par des barrières) en nocturne, qui se tient chaque jour dans les rues de la commune depuis le début de la fête votive, touchait à sa fin lorsqu'un peu avant 22 h, une danseuse de l'orchestre, qui venait de sortir du Café de la Paix, a été percutée par un taureau
Alors qu'elle était sur la place du Cartel. Il est arrivé dans son dos. Elle n'a rien vu venir. Dans sa chute, sa tête a violemment percuté le sol. Victime d'un important traumatisme crânien, elle a été transportée dans un état très critique vers le service de réanimation du centre hospitalier Lapeyronie.

"Nous sommes en plein drame"

Ce vendredi soir, cette Toulousaine âgée de 41 ans, était en état de mort cérébrale. "Nous sommes en plein drame", lâche au téléphone, encore sous le choc, le manager du groupe où la jeune femme se produisait depuis plusieurs années. Plus qu'une professionnelle pour lui, "une amie". Le maire Gilbert Pastor, qui exprimait "sa compassion vis-à-vis des proches" de la victime, indiquait qu'il s'agissait selon lui "d'une imprudence". Un cas fréquemment rencontré par l'édile lors des animations taurines. Une hypothèse que réfute le manager de l'orchestre.
Une enquête de gendarmerie a été ouverte par les fonctionnaires de la brigade de Castries. Selon les premiers éléments, la jeune femme, accompagnée d'une ou plusieurs personnes, se dirigeait vers la scène, montée place du Cartel, où l'orchestre Miami devait assurer le bal prévu après l'encierro, lorsqu'elle a été atteinte par l'animal.

La fête votive se poursuit 

Pour franchir les 10 mètres à peine qui séparaient le café et la scène, elle est passée au travers d'une des barrières (qui laisse passer le corps humain) qui encadraient le parcours des bêtes. Cet accident soulève de très nombreuses interrogations quant aux circonstances. La jeune femme avait-elle mesuré le danger représenté par des taureaux lâchés dans les rues ?
Les annonces audio faites traditionnellement en plusieurs langues et le signal sonore émis pour annoncer le début de la manifestation ont-ils été assez clairs pour le public, qu'il soit novice ou pas en matière d'encierro ? Savait-elle qu'une sonnerie que l'on appelle “une bombe” doit retentir pour indiquer aux spectateurs la fin de l'encierro ? Toutes les conditions de sécurité étaient-elles réunies ? L'enquête devra le déterminer. La fête votive s'est poursuivie jeudi soir et le programme du week-end a été maintenu.

L'inspection du travail saisie

La victime a été déclarée décédée ce samedi 13 août. Une autopsie devrait avoir lieu sur décision du parquet de Montpellier. L'enquête de gendarmerie sera complétée par une série d'investigations administratives par l'Inspection du travail, puisque l'accident s'est déroulé dans le cadre de l'emploi de la victime
http://www.midilibre.fr/2016/08/13/tragique-encierro-a-la-fete-votive-de-castries-precedents-dans-le-gard-et-l-herault,1379628.php