samedi 1 octobre 2016

Incendie mortel dans la Meuse : l’enquête continue à Murvaux

Le 23 août dernier, les sapeurs-pompiers étaient intervenus vers minuit à Murvaux, petit village du nord de la Meuse.
Le rez-de-chaussée d’un pavillon était totalement embrasé au 20 rue d’Oudun. Et l’incendie commençait à se propager au premier étage.
Les sapeurs-pompiers, lors de leur progression, avaient découvert le corps sans vie d’un homme au rez-de-chaussée de la maison.
Les restes calcinés ne pouvaient, sur le moment, être formellement identifiés, même s’il était probable qu’il s’agisse du locataire des lieux, un homme de 72 ans.
Tout récemment, les analyses ADN ont permis l’identification formelle et l’inhumation a été autorisée. Elle se déroulera aujourd’hui.
Au moment des faits, le corps de la victime avait fait l’objet d’un examen par Bruno Frémont, médecin légiste à Verdun qui n’avait pu déterminer les raisons du décès.
L’enquête de gendarmerie, pour la recherche des causes de la mort, est toujours menée par la gendarmerie. Cette dernière essaye également de comprendre également la vie de cet homme surtout dans les dernières heures précédant sa mort.
Mais selon le parquet de Verdun, l’enquête n’est pas, pour le moment, engagée sur une quelconque suspicion d’assassinat ou de meurtre.
http://www.midilibre.fr/