dimanche 16 octobre 2016

La Ferté-Chevresis: six blessés graves dans un accident, dont trois enfants

Les sapeurs-pompiers ont été appelés ce samedi, vers 18 h 20, sur un accident, à La Ferté-Chevresis, rue de Crécy. Pour une raison encore indéterminée, un conducteur a perdu le contrôle de son véhicule, à l’entrée du village, finissant sa course dans le mur d’une maison. Six personnes se trouvaient à bord : trois adultes et trois enfants, ces derniers âgés de 7 à 14 ans. Dans le choc, deux enfants ont été éjectés. Les autres victimes ont dû être désincarcérées ; une opération qui a duré 1 h 30 environ pour se terminer peu avant 20 heures. Tous les occupants, dans un état grave, ont été transportés au centre hospitalier de Laon.
Deux témoins, une femme présente sur les lieux et l’habitant de la maison, choqués, ont été pris en charge par les secours. L’homme, âgé de 85 ans, a dû être sorti de son logement par la fenêtre. En effet, en raison de l’impact, les murs ont bougé, empêchant l’ouverture de sa porte d’entrée. L’octogénaire devait être conduit également au centre hospitalier de Laon pour la nuit, avant de trouver une solution pour son relogement.
Plus d’une vingtaine de sapeurs-pompiers de Guise, Ribemont, Marle, Laon et Tergnier ont été mobilisés, ainsi que le SMUR. Une dépanneuse est venue retirer le véhicule encastré dans la maison.
« C’est un axe dangereux parce que vous avez une grande descente », reconnaît le maire, Joseph Montagne. Le village se situant dans une vallée, les automobilistes y entrant arrivent souvent à une « vitesse excessive ». « Il ne faut pas attendre qu’il y ait un mort pour se bouger », s’agace une habitante. Sophie Grespenet relève en effet qu’il s’agit du troisième accident de ce type en trois ans. Une voiture a ainsi déjà percuté sa maison, située rue de Guise, autre accès à la commune.
« On est sur une route départementale », explique le premier magistrat. Nécessitant donc, pour que des mesures soient prises, une « proposition par la voirie départementale ». Cette dernière est venue récemment sur place pour « visiter » les différentes entrées de La Ferté-Chevresis. Elle devrait indiquer sa décision début 2017. Sophie Grespenet, elle, redoute que rien ne soit fait avant un an encore.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/region-en-direct