mardi 22 novembre 2016

VIDEO Une usine s'embrase à Signy-l'Abbaye : 23 salariés au chômage


Un incendie ravage l'usine Socotep de Signy-l... par UnionArdennais Le drame humain a été évité ce lundi soir dans l’usine Socotep quand trois salariés ont réussi à fuir les flammes. Mais l’usine est désormais hors d’usage. Un coup dur pour ses 23 salariés.
Ce lundi soir, vers 21 h 10, trois salariés de l’usine Socotep, implantée au cœur de la commune de Signy-l’Abbaye, travaillaient dans l’usine quand ils ont vu des flammes s’élever dans l’atelier. Les hommes n’ont rien pu faire. En quelques secondes, le sinistre s’est généralisé aux autres parties du bâtiment.
«  Mes gars ont eu le bon réflexe explique, soulagé, Cédric Zelmat, le directeur du site ; ils se sont barrés !  » Pendant de longues heures, les pompiers ont tout fait pour éviter que l’incendie ne se propage. Et notamment là où les matières premières sont stockées. Le vent qui soufflait, hier soir, sur les Ardennes n’a pas facilité le travail des soldats du feu. L’enjeu était de taille car la matière première de Socotep c’est du plastique, du PVC. L’usine est effectivement spécialisée dans la fabrication de plaques de PVC à destination de différentes industries
  On exporte partout en France, en Europe et au Maghreb  », assure le directeur, la gorge serrée. Si l’émotion était palpable tant chez le patron que chez les salariés qui, avertis, se sont rendus sur place, c’est parce que tous commençaient à voir le bout du tunnel sur le plan économique. L’entreprise, rachetée il y a quatre ans, était au bord du gouffre.
«  Pour la première fois on allait gagner de l’argent cette année. Nous sommes aux normes, assurés, tout était fait correctement… J’ai surtout mal au cœur pour mes collègues  », se désole Cédric Zelmat.
Hier soir, l’origine du feu restait indéterminée. Une enquête de gendarmerie a été ouverte. Elle devra faire la lumière sur les circonstances exactes de cet incendie.
http://www.lunion.fr/node/842961