jeudi 22 décembre 2016

Une femme tuée sur la voie ferrée

Il ne s'agit probablement pas d'un accident, mais d'un suicide. Une femme a été mortellement percutée par un train, hier après-midi, à hauteur du pont du Haget.
Le train, en provenance de Toulouse, qui devait atteindre la gare d'Auch à 13 h 54, avait quelques minutes de retard. Vers 14 h 08, à quelques centaines de mètres de l'arrivée, à hauteur du pont du Haget, où la voie ferrée enjambe le chemin du Haget, le train a percuté une dame. Selon les premiers témoignages, il pourrait s'agir d'un suicide, un «accident de personne» pour reprendre les termes tempérés de la SNCF. Hier, la personne était en cours d'identification. Une voiture était garée à proximité du lieu du drame, elle pourrait lui appartenir.
Les pompiers d'Auch sont rapidement intervenus sur place. Des représentants de la SNCF et André Laran, adjoint au maire d'Auch, étaient également sur les lieux. À noter qu'aucun des 31 passagers et personnels se trouvant à bord n'a été blessé. Ils ont rejoint la gare, qui se trouvait à 600 mètres de là, dans le train qui a pu reprendre sa route.
De tels faits, s'ils ne sont pas rares en région toulousaine, le sont heureusement davantage dans le Gers. Ils auront eu des conséquences tout au long de l'après-midi sur le trafic, tant ferroviaire que routier. En effet, la circulation des trains n'a pu reprendre normalement qu'aux alentours de 16 heures, une fois l'ensemble des relevés effectués par les policiers auscitains, en charge de l'enquête.