jeudi 11 août 2016

Incendie à Gabian : 3 pompiers brûlés toujours dans un état critique

24 heures après le début de l'incendie à Gabian, près de Béziers, le paysage du plateau de Roquessels est lunaire. Le feu a détruit 170 hectares de garrigue. Il est surtout à l'origine des blessures de 3 pompiers de l'Hérault, très gravement brûlés par les flammes qui ont détruit leurs véhicules.
170 hectares ravagés en 6 heures sur le plateau de Roquessels
Attisé par le vent et la sécheresse, le brasier s'est étoffé puis propagé très rapidement, à tout le plateau de Roquessels, au nord de Béziers.
Sur le front, au plus fort de l'intervention en fin d'après-midi, 6 avions bombardiers d'eau et 250 sapeurs-pompiers au sol ont lutté contre des flammes aussi hautes qu'imprévisibles.

Dans ces conditions difficiles, un groupe d'intervention s'est retrouvé piégé.

2 véhicules d’un groupe d’intervention de lutte contre les feux de forêts des sapeurs-pompiers de l’Hérault se sont retrouvés cernés par les flammes sur le flanc gauche à proximité d’une ligne haute tension rendant difficile les largages des moyens aériens. Au plus fort de la lutte, 4 sapeurs-pompiers de ce dispositif ont été grièvement blessés et leur véhicule détruit par le feu" précise le SDIS 34.
 3 pompiers très gravement blessés
Au lendemain de l'intervention, 3 pompiers de l'Hérault, de Montpellier et Saint-Mathieu-de-Tréviers, sont toujours en réanimation, au CHU de Montpellier, en état d'urgence absolue, selon le SDIS34.

Arrivé en hélicoptère sur les lieux du sinistre mercredi soir, le Ministre de l'Intérieur est venu saluer leur courage.

A 21 heures, le feu était enfin maîtrisé. 170 hectares de chênes, de pins et de garrigue ont brûlé.
Au beau milieu du paysage calciné, les véhicules des 4 pompiers blessés sont restés figés.
Le feu s'est approché d'une dizaine de maisons isolées mais grâce au dispositif de secours, les biens comme les personnes ont été protégés.

50 hectares détruits par le feu à Saint-Pons-de-Mauchiens


En parallèle, un 2ème feu important s’est déclaré sur la commune de Saint-Pons-de-Mauchiens détruisant environ 50 hectares de pinède et mobilisant 150 sapeurs-pompiers et une colonne de renfort extra zonale.

Un dispositif de surveillance sur les 2 incendies et une enquête


Ce jeudi matin, ces deux incendies sont éteints et un dispositif de surveillance est maintenu afin d’éviter tout risque de reprise et de sécuriser les zones concernées.

Une enquête de gendarmerie appuyée par la cellule technique de recherche des causes incendie (CTRC34) est en cours, afin de tenter de définir l’origine du feu.


http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/herault