mercredi 28 septembre 2016

Accident mortel et dépôt de plainte à la maison de retraite

Le drame s'est produit vendredi dernier, à la résidence du Parc, ancienne maternité reconvertie en maison de retraite, à Chambray-lès-Tours.
Un homme de 96 ans, est mort en dévalant en fauteuil roulant une rampe d'accès aux sous-sols de l'établissement, avant de finir sa descente tête la première dans un mur. Transporté aux urgences de l'hôpital Trousseau, il y a succombé à ses blessures.
Comment le nonagénaire – autonome dans ses déplacements – s'est-il retrouvé là ?

Connaître les circonstances et empêcher que ça se reproduise
La barrière qui, d'ordinaire, interdit l'accès à cette rampe réservée aux livraisons et aux cuisines, était-elle levée ? La famille s'interroge, et met en doute les conditions de sécurité au sein de l'établissement. Le nonagénaire avait l'habitude de prendre l'air à l'extérieur, devant l'établissement. A-t-il pu accéder à la rampe, théoriquement inaccessible, à la faveur d'une des livraisons de ce matin-là ?
La famille a déposé plainte pour connaître les circonstances exactes de la mort et « empêcher qu'un tel accident puisse se reproduire ».
Voilà quatre ans déjà, croit-elle savoir, un pensionnaire aurait également trouvé la mort suite à un accident. Une information que la direction, contactée hier, n'a pas souhaité infirmer ou confirmer, une enquête préliminaire pour homicide involontaire, par défaut de surveillance ou de sécurité, ayant été ouverte.
Une enquête interne est également en cours.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Faits-divers-justice