jeudi 19 avril 2018

Choc mortel entre une voiture et un semi-remorque

Dans la nuit de mercredi à jeudi, à 3 h, une violente collision frontale, entre une voiture et un camion, a coûté la vie à un jeune homme, originaire du Toulois, sur la RD 331, au niveau de la commune de Bainville-sur-Madon.
Selon les premiers éléments, le conducteur de la Renault Mégane, qui circulait en direction de Nancy, aurait mordu le bas-côté, pour des raisons qui restent à déterminer. Il perdait alors le contrôle de son véhicule qui se déportait sur la voie de gauche avant de frotter la glissière de sécurité. Cette dernière renvoyait, une nouvelle fois, la voiture sur la voie de gauche alors qu’un poids lourd arrivait en sens inverse.
Le chauffeur du semi-remorque ne pouvait rien faire. La collision était inévitable et violente, la voiture s’encastrait sous le tracteur.
Le conducteur de la Mégane perdait la vie, le routier était indemne mais fortement choqué. Ses tests de dépistage, effectués par les forces de l’ordre, se sont tous révélés négatifs.
Sur place, les gendarmes de la brigade territoriale autonome de Neuves-Maisons, épaulés par la brigade motorisée de Seichamps et le peloton motorisé de Colombey-les-Belles, procédaient aux premières constatations et régulaient la circulation basculée sur une seule voie.

Sapeurs-pompiers et SAMU
sur place

Dans un même temps, les secours s’activaient pour tenter de ranimer le trentenaire. Quatorze sapeurs-pompiers, venus des casernes de Neuves-Maisons et Richardménil, avec un fourgon pompe-tonne, un véhicule de secours et d’assistance aux victimes et un fourgon d’intervention léger, étaient mobilisés, ainsi qu’une équipe du SAMU venue en renfort.  Des secours qui n’ont malheureusement pas pu ramener à la vie le conducteur.

Les deux voies de circulation étaient rouvertes ce jeudi matin, à 6 h 30. En attendant les résultats des différentes analyses effectuées sur la victime, les enquêteurs de la gendarmerie poursuivent leurs investigations pour faire toute la lumière sur ce drame.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire