mercredi 28 décembre 2016

Journée noire sur les routes de Dordogne : le point sur la série d’accidents survenus mardi

Deux personnes sont mortes et une a été grièvement touchée, mardi, à Campsegret et Razac-sur-l’Isle. Quatre autres ont été blessées à Vieux-Mareuil et Bertric-Burée
C’est une série noire qui s’est déroulée sur les routes de Dordogne, mardi, avec un bilan particulièrement lourd : deux personnes sont décédées à Campsegret et Razac-sur-l’Isle, et une a été évacuée dans un état grave. Cela porte à 44 le nombre de décès lors d’accidents sur les routes du département depuis le début de l’année, soit cinq de plus qu’en 2015.

1 – Un choc très violent à Campsegret, sur la RN21

Le choc a été très violent sur la RN 21, à Campsegret. Il était environ 14 h 40 lors que le conducteur d’un break qui se dirigeait vers Périgueux aurait décidé de doubler une Peugeot 306. Sauf qu’ici, au lieu-dit Le Touron, une ligne blanche continue interdit tout dépassement. Un marquage logique dans cette portion en descente, à la sortie d’un virage à gauche et qui plonge ensuite dans une courbe à droite.
En face, arrivait une Renault qui roulait vers Bergerac. Ayant le soleil en pleine face, son conducteur n’aurait pas vu la première voiture. Selon les premiers relevés, l’homme au break aurait donné un coup de volant pour l’éviter. Il est parti percuter la 306. Cette dernière a perdu tout son train arrière dans le choc. Le break a continué sa route et a heurté de face la Renault.
Le conducteur du break, un habitant de Cours de Pile âgé de 67 ans, est décédé. Celui de la Renault a été grièvement blessé. Un hélicoptère du Smur a dû être dépêché depuis Périgueux pour évacuer ce Lot-et-Garonnais de 51 ans vers le centre hospitalier universitaire Pellegrin, à Bordeaux. Le troisième automobiliste, un homme de 49 ans domicilié à Périgueux qui se trouvait au volant de la 306, est indemne. Pendant toute l’intervention des secours, une déviation a été mise en place entre le rond-point de la rocade de Bergerac et celui de Cré@vallée Sud, à Notre-Dame-de-Sanilhac, afin de désengorger cet axe très fréquenté qu’est la RN 21. Le dispositif a été levé en toute fin d’après-midi.

2 – Sans doute un malaise au volant à Razac-sur-l’Isle

Un autre Périgourdin a trouvé la mort sur la route mardi, vers 12 heures, à Razac-sur-l’Isle. Cet homme de 76 ans aurait été victime d’un malaise alors qu’il était au volant de sa voiture, sur la RD 6 089. Le véhicule a quitté la chaussée avant de terminer sa course dans le fossé. À l’arrivée des secours, le conducteur était décédé. Selon les premières constatations des médecins, il aurait succombé à son malaise, avant que la voiture ne se déporte.

3 – Deux automobilistes assoupis, quatre blessés

Cette journée noire a débuté dès 5 heures du matin, avec un accident à Vieux-Mareuil. Selon les premiers éléments relevés par les gendarmes, un Périgourdin de 25 ans se serait endormi au volant alors qu’il circulait sur la RD 939, la route Périgueux-Angoulême. Sa voiture se serait déportée sur la droite, avant de percuter un arbre. L’homme a dû être désincarcéré par les pompiers. Il avait une plaie au visage et a été transporté au centre hospitalier de Périgueux.
L’après-midi, vers 14 h 40, un autre accident s’est produit dans des circonstances similaires à Bertric-Burée, sur la RD 708. Une dame de 68 ans se serait également endormie au volant. Sa voiture a dévié à gauche et percuté le véhicule qui arrivait en face avant de se retrouver en travers de la chaussée. Une troisième automobile, conduite par un homme de 35 ans, n’a pu l’éviter. Trois personnes, dont la conductrice de 68 ans et son passager, ont dû être transportées à l’hôpital de Périgueux, pour des examens
http://www.sudouest.fr/2016/12/28/journee-noire-sur-les-routes-de-dordogne-le-point-sur-la-serie-d-accidents-survenus-mardi-3061720-1980.php